2016, année internationale des légumineuses

LOGO_IYP_fr_print-horizontal

 

Les nations unies ont proclamé l’année 2016 Année Internationale des Légumineuses (#IYP2016).

Les principaux arguments de cette décision sont:

  • Nutritionnels: les légumineuses sont riches en nutriments variés, en particulier en protéines végétales, en glucides complexes et en fibres alimentaires. Elles participent avantageusement à une alimentation équilibrée et favorisent par leur composition la prévention des maladies modernes (diabète, surpoids et obésité, maladies cardio-vasculaires, etc.).
  • Ecologiques: les légumineuses sont des cultures peu gourmandes en eau et résistantes, qui s’accommodent bien de milieux défavorables à d’autres cultures. Les légumineuses sont un maillon essentiel de la biodiversité: dans le cadre de la rotation des cultures, elles offrent une plus grande variété de paysages et d’habitats pour les animaux et les insectes. Par leur capacité à fixer l’azote, les légumineuses sont également un atout pour la qualité et la fertilité des sols.
  • Economiques: les légumineuses sont très bon marché et se conservent longtemps à température ambiante, sans précautions particulières.

 

Mon avis de diététicienne: les légumineuses c’est trop bon pour s’en priver!

Les avantages pour la santé sont nombreux: richesse en minéraux (en particulier en fer) et en vitamines, glucides complexes à index glycémique bas, protéines végétales, fibres alimentaires, très peu de matières grasses… Que demander de plus?

Un inconvénient, et c’est certainement le seul: les flatulences! Oui les légumineuses peuvent être difficiles à digérer. Mais en prenant le temps de les faire tremper la veille, éventuellement en changeant l’eau plusieurs fois avant de passer à la cuisson, on minimise les conséquences.

Et n’oublions pas:  comme pour beaucoup d’aliments, si on n’a pas l’habitude d’en manger, on a plus facilement du mal à les digérer. Mon hypothèse: en mangeant souvent et régulièrement des légumineuses, la flore intestinale s’adapte et au fil du temps, la digestion de ces aliments s’en trouve facilitée.

Pour aller plus loin:

Les légumineuses, j’en parle dans la NR: ici.

Site de la FAO (organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) et de l’AIL 2016: ici. Plein d’informations et de belles infographies!

Compte rendu de l’assemblée générale des Nations Unies du 20 décembre 2013, décidant la proclamation de l’année 2016 année internationale des légumineuses: ici.

Journée d’échange autour des légumes secs avec le Réseau Action Climat – France: ici.